Résumé du livre Effective Executive de Peter Drucker

Ah la productivité, idéal de perfection ou réalité atteignable ? Vous êtes-vous déjà demandé comment faisait votre boss pour être aussi organisé, percutant, rigoureux, minutieux ?

Comment ces PDG / CEO / j’en passe, arrivent à condenser leur temps pour faire autant de choses ? A contrario, vous avez aussi les contre-exemples. Ceux où vous vous dites : il est stressé, il est à côté de la plaque.

J’ai eu beaucoup de mal à résumer ce deuxième livre, mais j’y suis parvenu ! Aujourd’hui, on parlera de Effective Executive de Peter Drucker : un focus sur les habitudes/pratiques de ceux qui réussissent et qui dirigent.

A propos de Peter F Drucker

Né en 1909 à Vienne, Peter Drucker est considéré comme “le Pape du management”. Dans un milieu aisé et intellectuel, Peter réalise un doctorat de droit tout en se passionnant pour le journalisme. A 20 ans, il rencontre Hitler à l’occasion d’une interview : il sera ensuite totalement opposé au totalitarisme. Il émigre en Angleterre en 1933. Il est journaliste puis économiste avant de s’installer aux Etats-Unis avec sa femme juste avant la guerre. Il sera alors professeur en université. En 1943, il publie son premier ouvrage. Le PDG de General Motors le remarque et cela lance sa carrière de consultant : il est d’ailleurs le premier de l’histoire. En tout, il écrira 36 livres. Il continuera le métier de consultant passé 90 ans. Il est mort en 2005 à Claremont.

Les thèmes qui l’ont animé : l’entrepreneuriat, l’innovation, le management, l’efficacité.

Mon résumé flash – (attention spoiler)

Préface

Peter Drucker commence par présenter les 8 habitudes des dirigeants efficaces, qui au passage ne sont pas forcément les plus charismatiques.

Obtenir la connaissance dont vous avez besoin :

    1. Demander : “Qu’est qu’il doit être fait ?”
    2. Demander : “Qu’est ce qui est bon pour l’entreprise ?”

Convertir cette connaissance en action :

    1. Développer un plan d’action.
    2. Prendre la responsabilité de décider.
    3. Prendre la responsabilité de communiquer.
    4. Se concentrer sur les opportunités plutôt que sur les problèmes.

S’assurer que l’organisation soit responsable et investie :

    1. Mener des réunions productives.
    2. Penser et dire plutôt “nous” que “je”.

Bonus : Écouter d’abord, Parler en dernier.

1/ L’Efficacité s’apprend

Dans ce premier chapitre, Peter Drucker évoque l’importance d’avoir des leaders efficaces dans les organisations. On retrouve une idée intéressante par rapport à The Startup of You : à l’image de « tout le monde est entrepreneur de sa carrière », tout le monde est un “executive” à son niveau, à partir du moment où il évolue dans une organisation et qu’il doit prendre des décisions qui impactent cette organisation.

Il y a des gens qui ont du talent “inné”. Pour autant, bonne nouvelle : l’efficacité s’apprend, exactement comme des gammes de piano. Peter détaillera ainsi dans les 5 chapitres suivants : 5 Pratiques à suivre pour être un Effective Executive.

2/ Connais ton temps

Le temps est une des rares ressources, si ce n’est la seule, que vous perdez de manière définitive quand vous la gâchez. La première étape consiste à analyser où vous dépensez cette ressource. Vous pourrez ainsi réaliser votre propre diagnostic :

    • éliminer les tâches inutiles
    • déléguer les choses que vous n’avez pas à faire vous personnellement
    • identifier le temps que vous prenez inutilement aux autres

3/ Quelle est ma contribution ?

Ici, on se concentrera sur la mission que notre position nous pousse à accomplir. En réfléchissant à notre réel impact sur le monde, sur l’organisation et sur les autres, nous allons nous concentrer sur l’essentiel.

4/ Rendre vos forces productives

L’excellence ne peut pas être atteinte dans tous les domaines. Être excellent dans un domaine rendra nos défauts “sans importance”.

Une fois que l’on a réalisé cela, on peut l’appliquer dans les situations :

    • De recrutement : quelles sont les forces de ce candidat ? Que doit-il développer pour atteindre son potentiel maximum ?
    • De gestion de la relation avec votre boss : Quelles sont ses forces ? Comment vont-elles pouvoir m’aider dans mon projet ?

5/ Commençons par le commencement

Il y aura toujours plus d’idées que de temps disponible. Il faut donc se concentrer sur l’exécution.

A chaque instant, il y a une priorité à suivre. L’art de “dire non” vous aidera ici à ne pas vous disperser dans des distractions inutiles.

Cela demande du courage de choisir les actions, certes difficiles ou risquées, mais qui peuvent avoir un impact significatif sur la réussite d’un projet ou d’une mission.

6/ Les éléments de la prise de décision

Pour Peter Drucker, les décisions se prennent non pas en étudiant les faits mais en confrontant les opinions, qui peuvent être radicalement différentes : cela évite de tomber dans les décisions « qui feront plaisir » au leader, cela apporte des alternatives, et cela stimule l’imagination.

Le but n’est pas de décider de tout. L’idée est de prendre les décisions les plus importantes, les plus vitales. Peter Drucker compare la prise de décision avec l’action d’un chirurgien. En prenant ce recul, on prendra des décisions qui éviteront d’en prendre beaucoup d’autres, moins impactantes.

Il s’agit pour cela d’étudier les conditions aux limites.

Il y a un passage intéressant où Peter Drucker compare notre capacité de réflexion avec celle d’un ordinateur: l’ordinateur saura faire des actions complexes. Par contre, l’esprit humain a une capacité de prise de recul pour se figurer la « big picture » et prendre la bonne décision.

Mon avis

Les moins :

De prime abord, le livre ne semble vraiment pas passionnant. J’ai commencé par écouter ce livre sur Audible. C’est ce qui a fait que je n’ai pas accroché au départ. C’était mon premier avis. Je me suis documenté en écoutant podcast, vidéos Youtube etc. C’est en fait l’avis de beaucoup de gens : “Vous n’apprendrez rien.”, “Je me suis ennuyé à lire ce livre”.

En fait ce livre ayant été écrit il y a longtemps, nombre des concepts ont été repris dans tous les sens. Ce qui donne l’impression de ne rien découvrir de particulièrement novateur.

De plus, les exemples datent un peu. Donc forcément, c’est plus difficile de s’identifier.

Les plus :

C’est un livre qui s’étudie à l’ancienne en prenant des notes. En prenant le temps de réfléchir et de se poser calmement. A partir du moment où je me suis mis dans cet état d’esprit, j’ai pu réellement prendre plaisir à analyser les idées et à construire ce résumé.

Nombre des habitudes décrites dans ce livre résonnent avec celles des managers que j’ai croisés et avec qui j’ai apprécié travailler.

Ce livre est une très bonne opportunité pour réfléchir sur chacune de vos expériences, et pour analyser les choix et comportements de vous-même et vos chefs (bons ou mauvais).

Quelques ressources pour découvrir ce livre :

Le lien pour commander le livre sur Amazon : https://amzn.to/2OO9YTb

10 Slides –  https://fr.slideshare.net/MohamedSharique/short-review-on-effective-executive

20 minutes (EN) –  https://www.youtube.com/watch?v=3KG7-cr-y78


Notes et références

https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Drucker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *